logo-colloque

1er Colloque régional IASD-Montréal

Rêve et conscience

Puiser à la source de sagesse en soi

Samedi 10 avril 2010 de 9 h à 18 h

Centre St-Pierre, Montréal, Québec


 

PROGRAMME

8h30    Inscription

9h00    Mot de bienvenue : Claude Desloges, Représentant régional IASD

9h10    Ces rêves qui transforment. Conférencier invité : Daniel Deslauriers, Ph.D.

L’étude du rêve démontre que certains rêves ont un impact important sur notre vie.  A la source de prises de conscience souvent profondes, ces rêves donnent l’occasion aux rêveurs de faire de nouvelles expériences qui demandent à être intégrées. Puisant dans les découvertes récentes en recherche ainsi que dans l’expérience directe des rêveurs, nous tenterons de répondre à cette importante question: Comment doit-on concevoir le rôle du rêve dans le développement de la personne?

10h10    Pause

10h30    Les rêves en fin de vie. Monique Séguin

Dans cette présentation seront abordés différents scénarios de rêves qui ont contribué à faciliter un accompagnement en fin de vie. De nombreux témoignages recueillis permettent de démontrer à quoi un scénario de rêve peut ressembler et comment le rendre accessible dans une situation d’accompagnement.

11h00    Les hommes et la part oubliée d’eux-mêmes. Julien Blackburn

Pour plusieurs hommes, le monde du ressenti, des rêves, du féminin (l’anima) attire et fait peur tout à la fois. Mon expérience des ateliers et des groupes d’hommes, révèle que les rêves s’avèrent un moyen privilégié pour les hommes d’apprivoiser leur monde intérieur, de rencontrer la part oubliée d’eux-mêmes et de s’ouvrir à l’autre. Ultimement, la part oubliée de nous-mêmes, c’est l’expérience de notre essence, de notre Être et certains rêves nous ouvrent la voie.

11h30    Rêves créatifs : comment trouver des solutions en dormant. Nicole Gratton

Lorsque qu’une complicité s’installe entre la conscience de veille et la conscience onirique, des rêves créatifs émergent afin de solutionner les problèmes quotidiens, trouver matière à création et stimuler l’évolution intérieure. Grâce à la  programmation de nos rêves nous pouvons profiter davantage des cadeaux de la nuit. Il suffit d’avoir une intention claire au coucher, de l’inscrire dans une forme concise et directe. Le lendemain, l’inspiration et la mémoire des rêves en seront amplifiées.

12h00     Dîner libre

13h30    Visite des exposants

14h00     Rêves et quête de sens. Claude Desloges

… « Je me retrouve face à un ours noir dressé sur ses pattes arrières avec lequel j’engage un duel de grognements … et qui se transforme en un magnifique ours blanc ». Ce rêve fait à une époque où je me questionnais sur le sens de ma vie, allait marquer le début d’une quête qui me porte encore trente ans plus tard. Au cours de ma présentation, j’utiliserai quelques rêves personnels pour illustrer comment nos rêves peuvent nous guider pour trouver un sens à notre vie et mieux répondre aux défis qu’elle nous présente.

14h30    Sur les traces de nos rêves. Angela DuPont

Utiliser de jour ce que les rêves nous enseignent la nuit. Grâce aux nouvelles technologies, les chercheurs en neuropsychologie suivent la trace des rêves et nous confirment scientifiquement leur richesse. À nous maintenant de voir l’importance d’honorer nos rêves, de suivre leurs traces en appliquant concrètement dans nos vies, leurs messages, solutions, inspiration et sagesse.

15h00    Le rêve de la raison et la raison du rêve. Germain Beauchamp

Qui ne connaît pas la phrase : «Je pense donc je suis» du philosophe René Descartes (1637)? Pour Descartes, seule l’intuition du Cogito (je pense – je suis) est indubitable. Le rêve étant une illusion, ne pouvait pas être reconnu comme étant utile à la connaissance de soi-même. C’est encore le cas aujourd’hui chez beaucoup de gens qui se disent «cartésiens». Mais un secret se cachait sous les affirmations de Descartes. Un texte posthume nous l’apprend. Le 10 novembre 1619, le jeune philosophe français reçut trois rêves qu’il a dit venir d’en haut. Ce fait changea sa vie. Le rêve de la raison claire et distincte prenait sa source dans les mystérieuses raisons du rêve. Comment et pourquoi?

15h30    Pause

16h00    Rêves d’éveil de la conscience. Laurette Dupuis  

Certains rêves émergent de l’inconscient avec clarté et force témoignant d’un cheminement spirituel et marquant les étapes de l’éveil de la conscience.  Quatre rêves sur une période de deux ans dévoilent un cheminement, guident le rêveur, et le soutiennent.  C’est en contemplant de tels rêves et en décodant leurs images symboliques que le rêveur peut saisir la signification de chaque nouvelle étape qui s’ouvre devant lui et appréhender les défis qui l’attendent.  L’étude de ces rêves révèle la sagesse du Soi.  Le rêveur constate qu’il n’est plus seul.  Il sait maintenant qu’il est accompagné.

16h30    Le rêve lucide : science, expérience et pratique. Craig W. Webb                        

Comprendre et profiter des rêves peut être un défi parce qu’il est parfois difficile durant le rêve d’accéder à notre état de conscience d’éveil. Les rêves lucides sont différents puisque le rêveur devient non seulement un acteur conscient dans le rêve, mais peut aussi participer comme producteur et directeur, explorant des mondes extraordinaires limités presque uniquement par son imagination.

17h00    Pièges à éviter dans l’interprétation des rêves. Françoise Aline Cloutier                                  

Après avoir été en contact avec plus de 5000 rêves dans le contexte de l’analyse jungienne, j’ai observé chez les nouveaux clients  des attitudes et des comportements courants ne favorisant pas l’accès au message de leurs rêves. Je présente mes observations  ici comme les cinq principaux pièges à éviter dans l’interprétation des rêves.

17h30     L’Association internationale pour l’étude des rêves (IASD). Daniel Deslauriers et Craig Webb

Témoignages concernant l’Association internationale pour l’étude des rêves (IASD) qui célébrait en 2008, le 25ème anniversaire de sa fondation. Vingt-cinq années vouées à la recherche pure et appliquée sur les rêves et le travail avec les rêves avec pour objectifs: 1° de sensibiliser les professionnels et le public en général aux rêves et au travail avec les rêves; 2° d’encourager la recherche sur la nature, la fonction et la signification des rêves; 3° de fournir un forum éclectique et interdisciplinaire en vue de favoriser l’échange d’idées et d’informations sur le rêve.

17h45     Mot de la fin  Claude Desloges.

 


 

CONFÉRENCIERS

Germain BEAUCHAMPest apprécié depuis plusieurs années pour ses talents de communicateur, il anime des conférences et séminaires visant à faire connaitre le vaste domaine de la psychologie analytique. Au début des années 80, il fonde avec Guy Corneau le Cercle C.G. Jung de Montréal et travaille depuis ce temps comme consultant en démarche d’autoanalyse. Il offre des consultations privées.

Julien BLACKBURNa été formé à l’intervention par le rêve et à la Gestalt-thérapie.  Il a animé pendant douze ans à l’Arc-en-ciel, une formation de deux ans axée sur l’intervention par le rêve.  Depuis dix ans, il anime des ateliers et des groupes à l’intention des hommes. Ses rêves l’accompagnent depuis 25 ans, sur le chemin de la connaissance de soi et de l’éveil de la conscience.

Françoise Aline CLOUTIERdétient un  MBA de l’Université Laval et est diplômée de l’Institut C. G. Jung de Zürich. Elle a ouvert son cabinet privé comme psychanalyste jungienne à Montréal, en 2001. Elle est auteure du livre Le Paradoxe de l’espoir aux Éditions Quebecor, conférencière internationale, animatrice d’ateliers et a participé à diverses émissions télévisées à Radio-Canada et Canal vie. Intéressée pas ses rêves depuis l’adolescence, elle a trouvé dans l’approche jungienne un cadre approprié pour en dégager l’apport autant thérapeutique et pratique que spirituel.

Daniel DESLAURIERS, Ph.D. Professeur Agrégé, Programme «East-West Psychology» du California Institute of Integral Studies, à San Francisco. Il fut le co-fondateur du Centre D’étude des Rêves de Montréal. Co-auteur de la monographie: Le rêve: sa nature, sa fonction et une méthode d’analyse, il est aussi auteur de plusieurs articles sur le rêve portant sur  les thèmes de l’incubation, du rêve lucide, de l’intersubjectivité, de l’intelligence spirituelle, et de l’épistémologie narrative et autochtone. Il a enseigné à l’Université McGill, l’Université de Montréal, John F Kennedy University (California), Institute of Transpersonal Psychology (California) et plusieurs centres de croissance en Asie et en Europe.

Claude DESLOGESfut interpellé par un grand rêve alors qu’il travaillait au Guatemala, en 1979 et commence à tenir un journal de rêves, pratique qu’il maintient jusqu’à ce jour. Formé à l’intervention par le rêve et à la Gestalt thérapie, il se joint à L’Arc-en-ciel en 1985. Il co-anime la Formation Connaissance de soi et intervention par le rêve et la Quête de liberté. Il est co-auteur du livre Et si les rêves servaient à nous éveiller.

Angela DUPONTest diplômée en psychologie de l’université de Montréal, mémoire de maîtrise sur  » les transitions et développement à l’âge adulte ».Psychologue en bureau privé depuis vingt ans. Elle est diplômée du 3ième cycle en PGRO (psychothérapie gestaltiste des relations d’objet) et formée sur différentes approches de travail sur les rêves et l’utilisation des rêves en psychothérapie.

Laurette DUPUIS, productrice et réalisatrice de films documentaires d’intérêt social, s’est jointe à la Jungian Society of Montreal dès sa création et occupa divers postes sur l’exécutif pendant plusieurs années. En 1985 elle devint membre fondateur du Centre d’étude des rêves de Montréal aux côtés de George Baylor, Daniel Deslauriers et Diann Ilnicki.  Elle détient une maîtrise de la California Institute of Integral Studies en East-West Psychology, programme de la Transformation de la Conscience. Elle était responsable de la programmation anglaise pour la 25e Conférence annuelle de l’IASD qui eut lieu à Montréal en 2008.

Nicole GRATTON, conférencière internationale est spécialisée en gestion du sommeil et en analyse de rêves. Elle a publié quinze livres dont les best-sellers L’art de rêver et Dormez-vous assez?, trois de ceux-ci ont été traduits en italien. Elle a fondé une école de rêves en 1992 et est accompagnée d’une équipe d’animateurs qui offrent ses ateliers dans plusieurs villes du Québec et en France.

Monique SÉGUIN travaille depuis plus de quarante ans dans le domaine des soins infirmiers, vingt ans dans le domaine de la psychiatrie et maintenant près de huit ans dans le milieu des soins palliatifs. Un intérêt personnel pour le rêve la conduit à faire un parallèle entre les rêves et la fin de vie. Grâce à la simple question : Est-ce que vous rêvez? Monique fut fascinée par les résultats obtenus. Dorénavant elle utilise le rêve comme outil d’intervention dans son milieu de travail. En collaboration avec Nicole Gratton elle a écrit le livre Les rêves en fin de vie, qui se veut un outil d’intervention tant en période d’accompagnement qu’auprès des personnes endeuillées. Elle donne des conférences sur le thème des rêves en fin de vie comme outil d’accompagnement.

Craig Sim WEBB, conférencier international, a investigué le rêve lucide à l’Université de Stanford et a donné des conférences avec Stephen LaBerge, pionnier de la recherche dans les rêves lucides. Craig a aussi créé des outils de biofeedback distribués mondialement, et a fait plusieurs centaines de présentations dans les médias/universités/corporations (BBC, Discovery Channel, CTV, SciFi, CTV, New York Times, ABC, etc.) Amenez un esprit ouvert accompagné d’une bonne curiosité.